Flash News

Cinéma : ouverture à Niamey de la dixième édition du Forum Africain du film Documentaire

Le président du comité d’organisation du forum africain du film documentaire et Directeur général du Centre National de la Cinématographie du Niger (CNCN), M. Sani Magori a présidé ce lundi 26 novembre au CCFN JEAN ROUCH de Niamey le lancement de la dixième édition dudit forum. Le thème de cette édition est ‘’Hommage à Idrissa Ouédraogo’’.

Après les mots de bienvenue du directeur général du Centre Culturel Franco Nigérien Jean Rouch, CCFN, le président du comité a pris la parole pour donner le programme du forum dont plusieurs films documentaires seront projetés. Sani Magori a ensuite parlé des éditions précédentes et a rendu un hommage aux doyens du cinéma nigérien présents à cette cérémonie.
Une vingtaine de cinéastes ont bénéficié d’une formation du Forum et parmi lesquels dix ont réalisé leurs films documentaires.

Le forum a produit plusieurs films dont entre autre le film‘’ROUGA’’ de Soumaila Harouna ; ‘’Son et cloche’’ de Moustapha Saliyou ; « Menace » de Boka Abdoulaye ;‘’En Attendant le changement’’ de Alhaji Maman Abdoulaye ; le film sur ‘’la liberté de la presse’’ réalisé par Baba Alpha, a indiqué le président du comité Sani Magori.
‘’Tous ces films sont des réponses à des questions que ces jeunes se sont posées quand ils ont envie de prendre la camera, et le forum les a donné l’espace, le temps, les matériels et l’opportunité pour réaliser leurs rêves’’, a ensuite ajouté Sani Magori.

‘’Le forum, en collaboration avec le ministère de la promotion de la femme et de la protection de l’enfant et l’UNICEF, a recruté une dizaine de jeunes filles dont Aicha Macky ; Amina Weira ; Amina Mamani qui sont maintenant les porte-flambeaux du cinéma féminin nigérien’’, a enfin indiqué le présidentSani.
Notons qu’au cours de cette cérémonie, des doyens comme Djingarey Maïga et l’ancien journaliste Harouna Niandou ont tour à tour pris la parole pour retracer l’historique du cinéma nigérien et évoquer les figures emblématiques qui l’ont marqués durant des années.
Pendant cinq jours les acteurs du cinéma nigérien animeront des conférences, des tables-rondes, des expositions, des séances de formation et des spectacles, rappelle-t-on.

Avec ANP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-98924462-1