Moussa Hassane Barazé investi candidat aux élections présidentielles 2020-2021 du Niger au titre du parti ANDP Zaman Lahiya

L’ANDP ZAMAN LAHIYA, le parti de feu Moumouni Djermakoye Adamou a tenu hier samedi 17 octobre 2020 à l’arène de lutte Salma Dan Rani de Dosso, son 7ème congrès ordinaire couplé à l’investiture de son président, Moussa Hassane Barazé, candidat aux élections présidentielles de 2020-2021.

Plusieurs discours ont été prononcés à cette circonstance. Il s’agit des messages du président régional du parti Sani Ousmane Dandijé, des représentants des structures de l’ANDP ZAMAN LAHIYA et ceux des partis alliés.

C’est dans cette ambiance que le candidat du parti a pris la parole pour souhaiter la bienvenue à tous ceux qui ont effectué le déplacement avant de remercier les représentants des partis politiques alliés membres de la mouvance pour la renaissance du Niger (MRN).

Tout au long de son intervention, le président de l’ANDP-ZAMAN LAHIYA  s’est longuement appesanti sur le consensus dont le parti a fait son crédo depuis sa création en 1992.

L’ANDP, a-t-il dit, place toujours le Niger au-dessus de tout. Aussi, à la veille d’élections générales, M. Moussa Hassane Barazé a appelé à ‘’un consensus dans l’organisation d’élections libres, honnêtes et transparentes dans un climat social et politique apaisé’’.

Parlant du 7èmecongrès de l’ANDP,  le président a indiqué qu’il doit servir ‘’de tremplin pour poser les jalons d’un nouveau départ’’.

Par conséquent, a-t-il affirmé, ‘’nous devons malgré l’adversité et les ambitions légitimes qui animent chaque camp, chaque parti politique et chaque candidat de gagner les élections, faire preuve de tolérance en s’efforçant ensemble de créer les conditions pour la tenue d’élections démocratiques, transparentes, crédibles et apaisées’’.

M. Moussa Hassane Barazé a réitéré ‘’l’engagement de l’ANDP ZAMAN LAHIYA à prendre part à tous les scrutins’’.

Ce congrès a été marqué par les prestations de plusieurs artistes renommés qui ont tenu en haleine le public.

La fin des travaux de ce 7ème congrès ordinaire de l’ANDP ZAMAN LAHIYA a été sanctionnée par une série de résolutions, de recommandations et  motions de remerciements.

Le congrès a reconduit Moussa Hassane Barazé au poste de président du parti, il a comme vice-président Sani Ousmane dit DanDijé et secrétaire général Saley Seïdou et M. Hamani Yayé, président d’honneur de l’ANDP ZAMAN LAHIYA.

Dans le discours de clôture qu’il a prononcé, le président du bureau politique national de l’ANDP ZAMAN LAHIYA, M Moussa Hassane Barazé a indiqué que ‘’la décision des congressistes d’engager l’ANDP aux compétitions de décembre 2020 est assurément un acte de foi en la vitalité de leur formation politique’’.

Elle marque, a-t-il précisé, le retour de l’ANDP ZAMAN LAHIYA dans la conquête du pouvoir suprême après dix ans d’absence.

Etant investi candidat de l’ANDP ZAMAN LAHIYA à  l’élection présidentielle du 27 décembre 2020, M. Moussa   Hassane Barazé  s’est dit ‘’conscient de la lourdeur de la tâche’’ et a fait la ferme promesse de ‘’tout faire pour mériter cette confiance et honorer la mémoire de l’illustre fondateur de l’ANDP ZAMAN LAHIYA afin que le parti soit parmi les meilleurs et le plus crédible sur la scène politique nigérienne’’.

Le président de l’ANDP a cependant rappelé aux militants leur part de responsabilité  et leur part de défi à relever  car a-t-il souligné ‘’les élections restent une entreprise collective et doit être accomplie dans l’unité et la solidarité’’.

Le défi, a indiqué M. Moussa Barazé, est immense  et demande un engagement et une grande capacité de mobilisation pour être capable de prospérer l’héritage qui leur a été légué. Il devait par la suite inviter tous ceux qui ont quitté à regagner le bercail.

Le président de l’ANDP a, ensuite, évoqué le projet de société du parti qui va permettre aux nigériens de choisir positivement sur le plan économique, culturel et social.

Les élections générales débuteront au Niger le 27 décembre 2020 avec le premier tour de la présidentielle couplé aux législatives. Près de 25 candidats ont été investis pour la présidentielle. Ce sont quelque 7,4 millions de nigériens qui sont appelés aux urnes.

Avec ANP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




UA-98924462-1