Flash News

Cinéma : lancement des activités de la Rencontre cinématographique de Zinder (RECINE)

Mot du Président du Conseil régional de Zinder, Mr Moutari Ousmane

Le lundi 29 janvier a eu lieu la conférence de presse de lancement des Rencontres cinématographiques de Zinder dans l’enceinte du sultanat du Damagaram, sous la présidence de Monsieur Moutari Ousmane, président du conseil régional de Zinder et président du comité d’organisation. Les RECINE de Zinder sont un espace touristique et artistique autour du cinéma où se diffuseront les films et documentaires nigériens et africains. Les Rencontres cinématographiques de Zinder se tiendront chaque année du 1er au 7 décembre.

Mot du Président du Conseil Régional de Zinder, Mr. Moutari Ousmane
Président du Comité d’Organisation des RECINES
L’ordonnance numéro 2010/54 du 17 septembre 2010, portant code général des Collectivités Territoriales de la République du Niger, confère au Conseil Régional de Zinder, la mission de recourir, avec la collaboration de l’État, à la promotion du Développement économique, social, culturel et sportif de la Région. Dans ce cadre il lui revient de s’investir dans la recherche, la création et l’organisation d’évènements d’envergures régionale, nationale et internationale, susceptibles d’avoir sur la région, un impact réel en termes de retombées économiques, sociales, touristiques, médiatiques, culturelles, et sportives. Le Conseil Régional à ainsi organisé du 21 au 24 décembre 2016, la 1ère édition du festival de films intitulée ‘’Damagaram en images’’, à l’initiative des jeunes cinéastes ressortissants de la Région de Zinder, entièrement financée par le Conseil Régional, avec l’encadrement technique de la Direction Régionale de la culture Abdou Salam Adam et du Centre Culturel Franco-Nigérien de Zinder. Devant l’enthousiasme suscité à cette occasion, tant par les projections-débats sur les thématiques des films (13 au total) que par l’atelier d’initiation à certains métiers du cinéma, les autorités régionales ont décidé de récidiver l’expérience.
C’est ainsi que nous avons approché des professionnels nigériens du cinéma pour la tenue du 1er au 7 décembre de chaque année des Rencontres Cinématographiques de Zinder dénommées les RECINE. Nous avons la grande ambition de transformer la région de Zinder en une véritable destination touristique et artistique et l’ouvrir aux cinéastes et artistes africains et mondiaux.
Les RECINE sont un espace de diffusion des films de fiction et documentaires africains et des pays francophones, inédits au Niger. Espace dans lequel se mènent des réflexions sur les notions de cinéma et éducation populaire. Cet axe générique nous permettra au fil des années et des éditions de décliner des thèmes tels que : Cinéma et problèmes démographiques; Cinéma et immigration; Cinéma et identité culturelle; Cinéma enfance et jeunesse; Cinéma et la femme dans la société; Cinéma et ruralité; Cinéma et religion; Cinéma et nouvelles technologies; etc. Une telle orientation des RECINE permettra au Conseil Régional de Zinder de jeter les bases d’une réflexion sur les codes et les modes de fabrication des films au Niger.
Les RECINE donnent ainsi au cinéma nigérien les moyens de se réinsérer dans le corpus des cinémas du monde, de confronter le cinéma nigérien à d’autres expériences de cinémas minoritaires. Aujourd’hui à Zinder il n’existe plus de salle d’exploitation cinématographique opérationnelle. Il nous semble évident de mener des réflexions allant dans le sens de la transformation, de la rénovation des salles existantes et de créer les conditions de la réalisation d’autres espaces de projection des films. Aussi, on ne peut prétendre faire revenir le public dans les salles, sans viabiliser ces dernières, sans penser à la création des nouveaux spectateurs et cela n’est possible que par un travail intense de sensibilisation, de formation et d’information dans les écoles, les collèges, les lycées et les universités. Cette disposition des RECINE repose sur une démarche concertée et volontaire avec tous les partenaires de l’éducation, de la culture et du tourisme au Niger. Pour cette première édition, le budget des RECINE est estimé à 62 316 000 Fcfa. Afin de marquer sa volonté, le Conseil Régional de Zinder, a inscrit dans son budget de l’année en cours 10% du budget global des RECINE, soit 6 231 600 Fcfa, pour sa contribution au financement de l’évènement. Nous sommes convaincus que les RECINE vont afficher un bilan positif pour le Niger en général et la région de Zinder en particulier, notamment dans les perspectives de la relance du cinéma, mais aussi pour des synergies qu’elles peuvent développer pour le tourisme et la culture nigériens. C’est aussi d’importantes opportunités qui sont offertes aux jeunes nigériens qui aspirent à faire carrière dans les métiers du cinéma.
Les RECINE cristalliseront et rendront plus lisibles la volonté politique affichée du Conseil Régional de Zinder, à un moment où le Gouvernement a accepté de transférer certaines compétences et ressources aux Collectivités Territoriales et où il prend la Renaissance Culturelle comme un des axes prioritaires de son programme de développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-98924462-1