Flash News

Dan Ankara : l’homme par qui 5000 plants d’arbres ombragent l’entrée de la ville de Tessaoua au Niger sur 12 km.

Dans les années 1980 Elhadj Dan Ankara a entrepris de planter 5000 plants d’arbres de “Azadirachta Indica” communément appelé neem de Iyataoua  à Tessaoua sur une distance de 12 km.  Pour entretenir ses plants il a recruté une main d’oeuvre et a mis à contribution son véhicule et une citerne et arrosaient les arbres 2 à 3 fois par semaine. Il a mis des paniers ou épineux pour protéger les plants des animaux.

En son temps beaucoup de gens le prenaient comme un fou et le traitait de quelqu’un qui perd son temps. Après son décès ses ayant-droits ont continué à entretenir sa forêt. Aujoud’hui l’oeuvre de Elhadj Dan Ankara est apprécié et admiré par tous.  Cette réalisation lui a permis de gagner plusieurs prix dans le cadre de la lutte contre la désertification.

Qui plante un arbre n’a pas vécu inutilement. Qu’Allah le lui rende au centuple et accueille Elhadj Dan Ankara dans son paradis éternel.
IciNiger (avec Studio Kalangou)

3 Commentaires le Dan Ankara : l’homme par qui 5000 plants d’arbres ombragent l’entrée de la ville de Tessaoua au Niger sur 12 km.

  1. moussa yankori // 22/05/2020 á 15:47 // Répondre

    Oeuvre iconoclaste de ce monsieur. Mais aujourd hui triste est le constat de voir ces arbres mutiles par la population des gens qui font des tailles ou coupes le tronc a deux metres du sol pour se procurer des poutres de soutenements pour leurs
    constructions. Parait il que c’est avec l’autorisation de la mairie!! Comme disait l’autre “l’homme est inutile ” pour dire qu’il y en a qui ne valent rien

  2. Mahamadou Aminou // 22/05/2020 á 16:37 // Répondre

    Ah oui dan ”ANKARA” DE PAR SON NOM MÊME C’EST la PRUDENCE EN HAUSA DONC YA ANKARA NE.
    ALLAH YASA MISHI A MIZANIN KYAWAWAN AYUKANSHI

  3. Une autre reconnaissance sur cette terre de Tessaoua, le lycée d’enseignement général de cette ville a pris le nom de “Lycée Dan Ankara”.

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Dan Ankara: l’homme par qui 5000 semis d’arbres ombragent l’entrée de la ville de Tessaoua au Niger sur 12 km. | LeGrandNiger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




UA-98924462-1