Flash News

Quatre centres de santé privés fermés au Niger de suite d’une inspection

Le Ministère de la Santé Publique du Niger, poursuit son opération de fermeture des établissements sanitaires privés qui violent les textes en vigueur en la matière. Après une première vague qui a concerné 14 établissements en novembre 2017, la mission d’inspection diligentée en mai 2018, a procédé à la fermeture des cabinets médicaux et salles de soins essentiellement dans les régions de Zinder, Diffa et Maradi.

Selon un communiqué signé par le Ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Mainassara, lu au journal télévisé du lundi 7 mai 2018, à l’antenne de la télévision nationale Télé Sahel, les centres ci-dessous sont fermés immédiatement et sans délai :

  1. Cabinet médical AWARKE : sis dans la commune urbaine de Zinder, dont le promoteur est le nommé Docteur Daouda Ibrahim Tambari, agent de l’Etat, matricule 70211/J exerçant actuellement à l’hôpital national de Zinder.
  2. Cabinet médical de BORNOU sis dans la commune urbaine de Diffa, dont la promotrice est la nommée Docteur Youssey Nana Fouré Mamoudou, agent de l’Etat, matricule 72184/R exerçant actuellement au district sanitaire de Diffa.
  3. Salle d’accouchement du KAWAR, sise dans la commune urbaine de Zinder, dont la promotrice est la nommée Madame Omar Soueba, technicienne supérieure en soins obstétricaux, agent de l’Etat, matricule 67510/T exerçant actuellement à l’ENSP de Zinder en qualité d’encadreur.
  4. Salle de soins de la Médécine chinoise et de la pharmacopée chinoise, sise dans la commune urbaine de Maradi, dont le promoteur d’origine camerounaise délivrant des soins médicaux, des soins infirmiers et des soins de kinésithérapie sans aucun diplôme ni de médecin ni d’infirmier.

L’opération d’inspection continue avec la publication dans les prochains jours d’une autre liste.
IciNiger

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-98924462-1