Flash News

Elections : le gouvernement du Niger adopte le nouveau code électoral

Le gouvernement a approuvé lundi 29 avril, lors de la réunion du conseil des ministres sous la présidence du chef de l’Etat Issoufou Mahamadou, le nouveau code électoral prenant en compte ‘’un très large consensus sur la plupart des points en débats’’.

Selon, le gouvernement, la loi du 14 août 2017, portant code électoral, adoptée suite aux recommandations formulées au sortir des scrutins de 2016, tant par la CENI que par des partenaires du Niger en matière électorale, a donné lieu à des critiques persistantes, notamment de la part des partis politiques.
‘’Dans le souci de créer les conditions de l’apaisement du climat politique, le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Président du Conseil National de Dialogue Politique a mis en place un Comité ad ‘hoc incluant toutes les sensibilités politiques, avec pour mission de passer en revue l’ensemble dudit Code dans le but de parvenir à un consensus de la classe politique autour de ce document essentiel pour la bonne tenue des élections à venir’’, a-t-il fait savoir .
‘’Les travaux de ce Comité ont été sanctionnés par un rapport général d’où il ressort un très large consensus concernant la plupart des points ayant fait l’objet de débats’’, note le gouvernement qui précise que le présent projet de loi est le fruit des propositions d’amendement de ce comité, telles qu’approuvées par le Conseil National de Dialogue Politique.
En décembre dernier, un comité majorité-opposition sur la révision des points litigieux du code électoral avait installé mais les représentants des partis de l’opposition avaient annoncé leur retrait compte tenu des blocages, selon eux.

L’opposition contestait contre les dispositions relatives aux conditions d’éligibilité et au mode de fonctionnement de la Commission électorale Indépendante (CENI), demandant des consultations ‘’inclusives et transparentes’’.
Avec ANP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




UA-98924462-1