Flash News

Célébration jeudi au Niger de l’Aïd El Fitr ou fête de Ramadan au Niger : une prière dans la communion.

La communauté musulmane du Niger a célèbré  jeudi 14 juin l’Aid El Fitr qui marque la fin du Ramadan, un mois d’abstinence, de dévotion et d’adoration d’Allah  pour les fidèles.

A cette occasion, le président de la République Issoufou Mahamadou a participé dans la matinée à la prière collective à la grande prière de Niamey,en présence du Premier ministre Brigi Rafini , du 2ème Vice-président de l’Assemblée Nationale M.liman Mahamane, des députés nationaux , des membres du gouvernement, des présidents des institutions , des corps diplomatiques ainsi que de plusieurs fidèles.
Après la prière des deux raqua’ats, l’imam de la mosquée Cheick Jabiri Ismaeil a prononcé un sermon  dans lequel il a rappelé les bienfaits du mois de ramadan et a par la même occasion dit une  fathia pour demander à Dieu pour qu’il fasse descendre sa miséricorde et la paix dans notre cher pays.

Peu après les membres du gouvernement, les députés nationaux, les Présidents des institutions, les représentants des corps diplomatiques, ainsi que plusieurs connaissances se sont retrouvés au palais de la présidence de la république pour souhaiter au Chef de l’Etat Issoufou Mahamadou leur vœux les meilleurs de l’Aid El Fitr.

”Je profite de l’occasion pour souhaiter une bonne fête à toute la ouma islamique  et prie Dieu qu’il nous gratifie d’un hivernage fécond”, a souhaité Général Salou Djibo, ancien chef d’Etat. Pour sa part, le ministre de la communication M. Habi Mahaman Salah a souhaité une bonne fête pour tous ceux qui ont jeûné pendant 29 jours dans une canicule absolue et profite de l’occasion pour appeler à chaque nigérien de planter et d’entretenir un arbre afin de créer un environnement agréable dans lequel il fait bon à vivre.

La veille, Le croissant lunaire a été  aperçu dans plusieurs localités du pays, marquant ainsi l’Aid   conformément aux prescriptions du coran et des traditions du prophète.
Outre les deux Rakaat,   il est recommandé de prélever  la  Zakat el fitr et sa distribution  avant de se rendre à la mosquée ou à la place de prière, selon les ouléma.
L’aid est aussi l’occasion des partages et de solidarité avec le barka da salla (bonne fête), les visites aux parents et le partage des nourritures.
Le jêune de ramadan est l’un des 5 piliers de l’islam avec la profession de foi, les cinq prières quotidiennes, le Hadj et la Zakat.
Avec ANP

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-98924462-1