Flash News

Transport à Niamey : ‘’Nous faisons du transport artisanal, donc il faut bien qu’il ait une organisation pour gérer tout cela’’ (Directeur des transports)

Le Directeur Général des transports Urbains au Ministère des transports du Niger, M. Ali Sanda a, dans une interview à l’Agence Nigérienne de Presse, déclaré que ‘’nous faisons du transport artisanal, donc il faut bien qu’il ait une organisation pour gérer tout cela ’’.

Le directeur général des transports, M. Ali Sanda a affirmé à l’équipe de l’ANP qu’au ‘’niveau de la capitale nigérienne, il existe un système d’organisation ; ‘’nous gérons les taxis, les faba-faba, les taxis périphériques au niveau de la ville de Niamey’’.

Cependant, a-t-il reconnu, ‘’nous faisons du transport artisanal, donc il faut bien qu’il ait une organisation pour gérer tout cela ’’.

‘’Les propriétaires des taxis sont soumis à un certain nombre de tests et pour avoir un kit de transport, il faut que la personne se présente au niveau de la ville de Niamey, et formule une demande par rapport au type de transport, et constitue un dossier qui sera envoyé à la police nationale pour une enquête de moralité’’ a expliqué M. Ali Sanda.

Il a ajouté que, ‘’avec l’avis de la police, qui peut être favorable ou défavorable, c’est en fonction de ça que nous octroyons le titre de transport avec un numéro de portière’’.

‘’Vous avez un permis, vous avez le droit de conduire un taxi, pour être conducteur d’un taxi, il faut une licence, c’est-à-dire une autorisation au niveau de la ville’’ a-t-il précisé.

Cependant, M. Ali Sanda a énuméré quelques difficultés que rencontrent les professionnels du transport urbain à Niamey.

‘’Comme nous faisons du transport artisanal, nous travaillons de façon mécanique, si je peux me le permettre. La politique de nos autorités aujourd’hui, c’est de moderniser le système pour que le travail soit vraiment facile et pour que le service soit un service de qualité’’ a confié le directeur général des transports.

‘’Dans le cadre de la modernisation du secteur des transports, le Député Maire était à Paris où il a eu de bons échanges avec beaucoup de spécialistes du secteur, et de promesses par rapport à la modernisation de notre transport urbain’’ a-t-il poursuivi.

‘’Très incessamment il y’aura une délégation de la France qui viendra à Niamey pour formaliser les accords entre la ville de Paris et la ville de Niamey’’ a annoncé le directeur général des transports.

‘’Aujourd’hui, au niveau de la direction des transports urbains on n’a pas moins de 200 dossiers à traiter par jour et ce traitement se fait de façon mécanique, ce n’est vraiment pas facile’’ a déploré le responsable du secteur des transports du Niger.

‘’Le président du conseil de ville de Niamey a pris l’engagement de moderniser le système, et nous sommes là-dessus, ce qui a un peu retardé les choses, il est venu à un moment où c’est en fin de budget’’ a souligné le directeur des transports, mais qui a rassuré que ‘’très prochainement, il y’aura une Session Budgétaire qui prendra en compte toute la modernisation de l’administration de la ville de Niamey ; et en  premier lieu, le projet pilote sur le transport urbain’’.

Il a appelé, à cet effet, la population de Niamey à être ‘’patiente petit à petit tout va s’arranger, parce qu’il faut bien qu’il ait une mobilité au niveau de la ville de Niamey’’. ‘’Actuellement, cette mobilité est gérée par le secteur privé, c’est-à-dire les propriétaires de Faba-Faba, de Taxis, nous ne faisons que les gérer administrativement’’ a affirmé le Directeur des transports urbains.

Il a, enfin, annoncé ‘’travailler avec les partenaires privés qu’il y’ait des bus pour la ville de Niamey’’

Avec ANP

A propos iciniger

Journal en ligne d'informations générales sur le Niger Contact :Site web | Facebook | Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




UA-98924462-1