Flash News

Niger : l’école publique sur une mauvaise pente après la reprise du 1er juin 2020.

Après deux mois et demi de fermeture des écoles pour cause du Covid 19, les classes ont repris le 1er juin dernier et ce pour 45 jours.

C’est à dire jusqu’au 15 juillet 2020, le temps de finaliser les programmes et évaluer les scolaires. Mais moins de trois semaines de la reprise, les enseignants ont renoué avec les grèves.

Les contractuels ont entamé ce ĺundi 22 juin une grève de 6 jours. Pendant ce temps la Fédération des Syndicats des Enseignants du Secondaire et de la Formation Professionnelle et Technique vient de lancer un préavis de grève de 72 heures à compter du lundi 29 juin 2020.
La fédération exige comme préalables, l’ouverture sans délai et sans condition des recrutements sans concours des enseignants contractuels à la fonction publique au titre des années 2015, 2016, 2017, 2018, 2019 et 2020. La libération des enseignants contractuels de Niger poste afin de leur permettre de d’aller dans les banques de leurs choix ainsi que les affectations des membres des exécutifs des syndicats. La fédération a aussi lancé un mot d’ordre de blocage des notes à compter de ce lundi 22 juin 2020 et ce jusqu’à satisfaction totale de ses préoccupations. En outre la fédération annonce une manifestation de rue pour le dimanche 28 juin 2020. Il s’agit d’une marche suivie de meeting. La fédération entend maintenir la pression pour contraindre le gouvernement à satisfaire ses exigences. En attendant ce sont les scolaires qui font les frais.

IciNiger (Abdoulkarim Mahamadou)

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. Niger: école publique sur une mauvaise pente après la reprise du 1er juin 2020. | LeGrandNiger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




UA-98924462-1