Flash News

Niger Assemblée Nationale : adoption de la loi autorisant la ratification du traité portant création de l’Agence Africaine du Médicament (AMA)

Les travaux de la 1ère Session ordinaire au titre de l’année 2021, dite session des lois, se poursuivent à l’hémicycle de l’Assemblée nationale. Au cours de la séance plénière d’hier présidée par M. Kalla Ankouraou, 1er Vice-président de l’Institution, les députés ont procédé à l’examen et au vote du projet de loi autorisant la ratification du traité portant création de l’Agence Africaine du Médicament (AMA) adopté le 11 février 2019 à Addis-Abeba (Ethiopie).

La plénière s’est déroulée en présence des commissaires du gouvernement, Dr Idi Illiassou Maïnassara, ministre de la Santé Publique, de la Population et des Affaires Sociales et M. Zada Mahamadou, ministre de la Communication, Chargé des Relations avec les Institutions.

C’est avec 150 voix pour, zéro (0) contre et zéro (0) abstention que les parlementaires ont adopté le projet de loi autorisant la ratification du traité portant création de l’Agence Africaine du Médicament (AMA) adopté le 11 février 2019 à Addis-Abeba (Ethiopie). L’objectif principal de l’Agence est d’améliorer les capacités des Etats membres et des Communautés Economiques Régionales à réglementer les produits médicaux en vue d’améliorer l’accès à des produits médicaux de qualité, sans risques et efficaces sur le continent. La commission saisie au fond pour examiner le projet de loi est celle des Affaires Etrangères et de la Coopération, présidée par M. Mahamadou Karidio. Ce traité est l’aboutissement d’un processus initié en janvier 2005 à Abuja (Nigeria) lors du sommet de l’Union Africaine qui, par sa 55ème décision, avait demandé à la commission de l’Union Africaine d’élaborer un plan de fabrication de produits pharmaceutiques pour l’Afrique.

Selon le ministre en charge de la Santé Publique, ce traité correspond aux objectifs de la Politique Nationale de la Santé et du Plan de Développement Sanitaires (2017-2021) du Ministère de la Santé Publique. L’Agence Africaine du Médicament est composée de plusieurs organes pour son fonctionnement. Elle assure aussi les fonctions telles que celles de coordonner et renforcer les initiatives en cours visant l’harmonisation de la réglementation des produits médicaux et l’amélioration des compétences des inspecteurs chargés du contrôle des bonnes pratiques. Elle coordonne la collecte, la gestion, le stockage et l’échange d’informations sur la qualité et la sécurité de tous les produits médicaux, y compris les produits médicaux de qualité inférieure et falsifiés avec tous les Etat Parties et à l’échelle internationale. Elle fournit également des orientations sur la réglementation des produits médicaux traditionnels. Et enfin, elle surveille le marché des médicaments par le prélèvement d’échantillons dans tous les Etats Parties afin d’assurer la qualité des médicaments.

Avec ONEP

A propos iciniger

Journal en ligne d'informations générales sur le Niger Contact :Site web | Facebook | Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




UA-98924462-1