Flash News

Niger : 123 Millions de FCFA de redevance pétrolière en 2021 pour la ville de Zinder qui vont aux investissements essentiels dans le Secteur de l’Education

La Ville de Zinder a bénéficié d’une enveloppe de 123 Millions de FCFA dans le cadre de la redevance pétrolière en 2021, somme destinée aux investissements essentiels qui concernent le secteur de l’Education.

Le Conseil de Ville lors des récentes assises a décidé d’injecter 110 Millions de FCFA pour construire deux blocs de classes et la réhabilitation des anciennes classes au niveau des cinq. Arrondissements communaux de Zinder. A cela s’ajoute la dotation de 1000 tables-bancs, le financement des clôtures au niveau de certaines écoles. Ceci pour donner un cachet particulier au Secteur de l’Éducation qui constitue à en croire le Maire Central, Abdoul Rahim Balarabé, « une grande préoccupation dans la région de Zinder d’une part et un vœu cher au Président de la République, Mohamed Bazoum d’autre part ».
Les 13 Millions restants ont été orientés, a-t-il dit, pour servir de fonctionnement à l’Administration de la Ville de Zinder.
L’école NWala et l’école Birni Sud implantées depuis plus de quatre décennies vont enfin être dotées de murs de clôture de près de 1000 mètres linéaires.
A ceux-là s’ajoutent la construction des blocs de toilettes au niveau de la tribune officielle, la mise en place d’un restaurant en chantier et le logement du gardien.
Les cinq Arrondissements communaux ont bénéficié chacun de deux blocs de classes et des réhabilitations de classes déjà construites, ainsi qu’une dotation en tables-bancs, armoires et chaises de bureau.
Le Maire Central de Zinder s’est rendu le week-end dernier au niveau des chantiers de construction de ces nouvelles infrastructures pour mesurer l’impact des réalisations en cours dans les villages périphériques.
Il s’agit des villages de Dan Kyapo, Tagoyé, Garin Bardé, Dan Bourandia et Angoual Bawa.
M. Abdoul Rahim Balarabé s’est félicité au cours de ces différentes visites de la qualité des réalisations en cours et le suivi rigoureux accordé par les Services techniques de la Municipalité dans leur mise en œuvre.
Il a saisi l’occasion pour appeler l’Association des parents d’élèves, les COGES et le corps enseignant à veiller à l’entretien de ces infrastructures construites en matériaux définitifs pour remplacer les classes en paillote.
Avec ANP

A propos iciniger

Journal en ligne d'informations générales sur le Niger Contact :Site web | Facebook | Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




UA-98924462-1