Flash News

Le secteur de télécommunication électronique au Niger cumule un chiffre d’affaires de plus de 267 milliards de francs CFA en 2021 (Rapport ARCEP)

La Présidente du Conseil National de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste (CNRCEP), Mme Bety Aichatou Habibou Oumani, a animé un point de presse ce jeudi 14 juillet 2022, relatif au rapport annuel 2021 dudit Conseil.

Le secteur de télécommunications électroniques cumule un chiffre d’affaires de 267.357.333.131 FCFA contre 232.877.057.033 FCFA en 2020 soit une augmentation de 14.8 % par rapport à 2020.

Le présent Rapport Annuel d’Activités, vise à satisfaire aux obligations de l’article 12 de la loi du 12 juillet 2018, portant création, organisation et fonctionnement de l’ARCEP et qui prévoit que le Conseil National de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste produise pour chaque exercice, un rapport annuel d’activités à déposer auprès du Premier ministre, autorité de tutelle de l’ARCEP et à le rendre public après approbation.

La présidente du Conseil National de Régulation des Communications Electroniques et de la Poste a déclaré, ‘’ qu’au cours de l’exercice 2021, l’ARCEP a procédé à la détermination des marchés pertinents des communications électroniques et aux contrôles des obligations des opérations des opérateurs notamment, le contrôle de la qualité de service (QoS) pour lequel quatre (4) missions d’audit des réseaux ont été diligentées au cours de l’année 2021 dans plusieurs localités du pays, afin de s’assurer du niveau de qualité de service fourni aux consommateurs’’.

Pour Mme Bety Achaitou, ‘’ces audits qui ont concerné les régions de Niamey, Tillabéry, Dosso, Tahoua,  Maradi et Zinder ont relevé une non-conformité aux normes de qualité de service ‘’.

‘’En conséquence, l’Autorité de Régulation a instruit les opérations de respecter les engagements de qualité de service contenus dans leurs cahiers des charges’’, a-t-elle-ajouté.

Entres autres, le contrôle du spectre radioélectrique à travers des missions de surveillance du spectre et d’inspection des sites radioélectriques, le contrôle de conformité des équipements radioélectriques à travers le traitement des demandes d’études de conformité, le contrôle des tarifs grâce à l’acquisition de l’outil automatisé de contrôle des tarifs, et enfin le contrôle des autres obligations des opérateurs dont le paiement de la  contribution aux missions de l’accès universel, le paiement de la contribution aux missions de recherche et de développement.

‘’A l’issue de ce dernier contrôle des obligations, tous les 4 opérateurs que sont Celtel Niger S.A, Moov Africa Niger, Niger Télécoms et Zamani Télécoms  S.A ont été défaillants et par conséquent, mis en demeure’’, a-t-elle fait savoir.

La présidente du conseil national a poursuivi en indiquant, ‘’qu’après le contrôle du respect des décisions de mise en demeure, seul l’opérateur Niger Télécoms a fait l’objet de sanction suivant la décision N°000010/ARCEP/CNRCEP/21 du 19 Octobre 2021’’.

Ainsi, ‘’au niveau des relations publiques, dans le souci de se rapprocher du public, des activités ont été menées, notamment, une mission de sensibilisation sur les procédures de gestion des plaintes en ligne dans les régions de Tahoua, Maradi, Zinder et Dosso et une journée d’information sur la régulation des communications électriques et de la poste à Niamey avec la société civile et les représentants des consommateurs’’, explique-t-elle.

Par contre, ‘’au niveau international, on note la participation active de l’ARCEP aux rencontres organisées par les institutions et organisations internationales des télécoms et de la poste comme, UPU ; UIT ; UAT ; CPEAO ; Fratel et ARTAO’’.

Afin de bien déterminer les tendances du marché, l’ARCEP  a analysé les données statistiques produites avec la collaboration des opérateurs des secteurs des communications électroniques et de la poste ; c’est ainsi qu’au 31 décembre 2021, le secteur des communications électroniques dénombre quatre opérateurs de réseaux mobiles dont deux qui font en même temps le fixe, un opérateur détenteur de licence d’infrastructures et quatre fournisseurs d’accès Internet.

Selon toujours, Mme Bety Aichatou, ‘’on constate qu’en 2021, le parc d’abonnés fixe a régressé de 13% par rapport à 2020,  en effet, depuis 2018, il est observé qu’il y’a moins d’abonnés au fixe. Le taux de pénétration fixe qui était de 0.64% en 2020, est de 0.51% en 2021. Ce taux n’atteint guère la barre de 1% depuis les 5 dernières années’’.

‘’Le parc d’abonnés mobiles, a connu un accroissement régulier depuis 2017, de 12.279.004 en 2020 il est passé à 15.070.362 en 2021, soit une augmentation de deux millions sept cent quatre-vingt-onze mille trois cent cinquante-huit (2.791.358) nouveaux abonnés’’.

Par ailleurs, ‘’le taux de pénétration de la téléphonie mobile qui était de 53% en 2020 est de 61% pour l’exercice 2021, soit une croissance de 8 points par rapport à 2020 l’accès global à internet a connu une hausse régulière depuis 2017 en 2021, il est de 33% contre 30% en 2020’’.

« Les investisseurs connaissent une baisse de 7% en 2021 par rapport à 2020 due à une baisse importante des investissements chez certains opérateurs ».

Cependant, ‘’la Pandémie de la COVID-19 bien qu’ayant affecté plusieurs secteurs en 2020, le Niger a saisi l’opportunité pour encourager l’utilisation des communications électroniques dans tous les secteurs de la vie sociale’’.

‘’Aujourd’hui le télétravail, les foras virtuels, les E-commerce, E-Education, et E-Santé sont rentrés dans les mœurs des nigériens et contribuent au développement au développement socio-économique du pays’’

‘’C’est pourquoi, l’ARCEP a, conformément à ses attributions, mis l’accent au cours de l’année 2021 sur l’amélioration des cadres juridiques et institutionnels du secteur, l’acquisition d’équipements de contrôle de dernière génération, le renforcement des contrôles de qualité de service et du spectre radioélectrique et enfin le renforcement des capacités du personnel de l’ARCEP’’ a conclu la présidente du conseil national de régulations des communications électroniques et de la poste.

Avec ANP

A propos iciniger

Journal en ligne d'informations générales sur le Niger Contact :Site web | Facebook | Twitter | Plus d'articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




UA-98924462-1