Flash News

Le fichier électoral national biométrique du Niger finalisé et remis à la Commission Electorale Nationale Indépendante.

7 446 556 électeurs sont inscrits dans le fichier électoral national biométrique

Le Directeur de l’Informatique, chargé de l’élaboration du fichier électoral biométrique au sein de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), M. Oumarou Saidi, a procédé, ce mercredi 2 septembre 2020, à la remise officielle du Fichier Electoral National Biométrique au Président de ladite Institution, Me Issaka Sounna.

Cette cérémonie s’est déroulée dans les locaux de la CENI, conformément à l’article 46 du Code électoral et au chronogramme révisé de la CENI qui prévoit la réception du fichier électoral à la date du 2 septembre 2020.
Ce fichier comporte au total 7.446.556 d’électeurs, soit un taux de réalisation de 76,36 %, dont 4.093.291 femmes (55%) et 3.353.265 hommes (45 %).
En remettant ce Fichier, le Directeur de l’Informatique de la CENI a rappelé le processus qui a permis d’aboutir à ces résultats et qui a commencé par l’élaboration de l’Avis à manifestation d’intérêt pour le recrutement d’un Opérateur technique, puis la sélection et le recrutement de plus de 7.000 agents d’enrôlement.
« Notre équipe reste mobilisée pour relever les prochains défis dont, entre autres, l’édition des Cartes d’électeurs, la liste électorale définitive, l’enrôlement des citoyens de la diaspora dès que les conditions le permettent et la perspective de la révision du fichier en 2021 », a-t-il indiqué.
En réceptionnant le Fichier, le Président de la CENI a tenu à remercier « toutes les personnes qui nous ont accompagné dans ce cheminement long et difficile, tous les amis de la CENI en termes de partenaires techniques et financiers ».
« Des gens ont donné leurs vies pour que ce fichier soit et il est. Leurs mémoires seront honorées et associées à ce fichier », a déclaré Me Issaka Sounna, avant de souligner que le Fichier électoral « n’est qu’une étape qui conduit vers un processus que nous n’avons pas encore bouclé », appelant à la vigilance et à la disponibilité des responsables de la CENI.
Il a ensuite rassuré que ce fichier va faire l’objet d’un audit, conformément à la loi. « Les différents partenaires politiques et civils l’ont voulu, la CENI est d’accord et nous avons sollicité la venue des partenaires très importants qui sont l’Union Africaine et l’OIF qui vont nous accompagner dans la réalisation et l’audit de ce fichier », a annoncé Me Issaka Sounna.

Le but ultime, a indiqué le Président de la Commission Electorale, est que « la CENI reste mobilisée aux côtés de l’ensemble des électeurs de ce pays pour leur offrir des élections tout à fait transparentes, crédibles et paisibles ».
Aussi, Me Issaka Sounna a-t-il invité tous les différents acteurs à faire preuve « d’un sursaut pour que nous puissions, ensemble, aller vers un fichier fini et définitif, accepté de tous, et que nous puissions organiser des élections qui déboucheront sur des résultats valables et acceptés par tous ».
Cette cérémonie s’est déroulée en présence des partenaires techniques et financiers de la Commission électorale nationale indépendante.

Avec ANP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




UA-98924462-1