L’alternance pacifique qui a manqué au Niger depuis des décennies va se réaliser disait le Président Mahamadou Issoufou après avoir voté.

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou ainsi que les Premières Dames Hadjia Aissata Issoufou Mahamadou et Dr. Lalla Malika Issoufou Mahamadou ont accompli leur devoir civique en votant dimanche matin, 21 février 2021, au Centre de Vote de l’Hôtel de Ville de Niamey, réservé aux officiels, dans le cadre de l’élection présidentielle 2ème tour.

Les candidats en lice sont M. Bazoum Mohamed du PNDS Tarayya et M. Mahamane Ousmane du RDR Chendji.

Après avoir voté, le Président de la République a déclaré devant la presse nationale et internationale qu’aujourd’hui, c’est « un grand jour.»

Le Chef de l’Etat a rappelé que le Niger est confronté à « des défis immenses : défis sécuritaire, démographique, climatique, défis du développement économique et social y compris le défi sanitaire de la Covid 19.»
« Je suis convaincu que pour faire face à ces défis, il nous faut des institutions démocratiques fortes et stables », a-t-il dit, précisant que construire ces institutions a toujours fait partie de ses priorités.

« Et c’est à cela que je me suis employé depuis dix ans notamment à travers l’organisation d’élections libres et transparentes, comme le prouvent d’ailleurs les trois scrutins précédents du 13 décembre et du 27 décembre 2020 », a affirmé le Président de la République.

« Je pense que le deuxième tour de l’élection présidentielle sera un scrutin libre et transparent. C’est dire que l’alternance est en marche. L’alternance pacifique qui a manqué au Niger depuis des décennies va se réaliser », a-t-il souligné.

« Je suis fier d’être le premier président démocratiquement élu de notre histoire à pouvoir passer le relais à un autre président démocratiquement élu », s’est-il réjoui.

« C’est un événement majeur dans la vie politique de notre pays. Je suis fier aussi que les nigériens en soient les artisans. Grâce à leur maturité politique, le Niger est classé en bonne place dans le concert des pays démocratiques », a indiqué le Chef de l’Etat.

SEM Issoufou Mahamadou a félicité la CENI pour « l’excellent travail » abattu jusqu’ici et l’a encouragée afin que « ce deuxième tour s’organise conformément aux normes démocratiques internationales. »

Avec Présidence de la République 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




UA-98924462-1