Flash News

Santé : 14 centres de soins fermés au Niger pour manquements.

Le ministère de la Santé Publique du Niger vient d’ordonner la fermeture de 14 centres de soins à travers le pays pour divers manquements  à la suite des inspections des établissements privés de soins, a annoncé mercredi un communiqué officiel du Ministère.

Cette mesure frappe deux établissements à Niamey, un à Diffa, deux Maradi et 9 à Zinder, apprend-on dans le texte transmis à l’ANP.
L’inspection a été menée au cours du mois de mai 2018 et a relevé des manquements au niveau de plusieurs établissements, notamment la non-conformité de certains établissements à la législation et à la règlementation en vigueur, précise la même source.

Aussi, face aux constats établis, des mesures ont été prises à l’encontre des établissements qui ne sont pas en règle, écopant ou d’une mise en demeure ou de fermeture immédiate.
Le ministère de la Santé Publique, dans le cadre de sa mission d’amélioration continue de la qualité des prestations des soins et services offerts aux populations, a annoncé avoir instruit ses services techniques compétents pour procéder à un contrôle de cette qualité, invitant tous les établissements à régulariser leurs situations administratives dans un délai de six (6) mois ou de trois (3) mois à compter du 31 mai 2018, précise le communiqué.

Avec ANP


Suite aux missions d’inspection des établissements privés de santé diligentées par les services compétents du ministère de la santé publique au cours du mois de mai 2018, il a été relevé des manquements au niveau de plusieurs établissements. Conformément aux dispositions de :

la « Loi N° 98-016 du 15 juin 1998, portant autorisation de l’exercice privé dans le secteur de la santé ;
du Décret N° 98-329/PRN/MSP du 19 novembre 1998 fixant les modalités d’application de la loi N° 98-016 du 15 juin 1998 portant autorisation de l’exercice privé des professions dans le secteur de la Santé » ;
de l’Ordonnance N° 97-002 du 10 Janvier1997 portant législation pharmaceutique et ses textes subséquents d’application.
A l’issue des missions, plusieurs constats ont été faits sur le terrain. Ainsi, certains établissements ont été mis en demeure pour n’avoir pas été conformes à la législation et à la règlementation en vigueur  et  pour d’autres, il a été notifié aux gouverneurs des régions concernées de bien vouloir procéder à leur fermeture immédiate.

Les mises en demeure concernent

1 – Région de Diffa
« Salle de soins privée Alhéry » et de la « Salle de soins Alforma

2 – Région de Zinder

 les salles de soins infirmiers : « Maidikou », « Rakoumnani », « Sawki »,  « Dougouza », « Alkawaly », « Taïmako » et « Damergou »,
– le « Dispensaire Saint Joseph de Cliny » la « Clinique du Damagaram

3 – Région de Niamey

« Optique 2000 »Niamey, Quartier Yantala, Bvard Mali Béro, face château 8
« Crystal Optic », Quartier plateau, face village chinois
« Espace Vision » 143, Rue du plateau
« Welly Optique », Avenue de l’Aréwa, Rue du grand marché Banizoumbou
« Idéal Optique » Avenue de l’Islam, quartier Kalley Est
« Modern Optic », Avenue de l’Aréwa, Rue du grand marché, Banizoumbou
« Vision Plus », Avenue Soni Ali Ber, Quartier SONI, Face Hôtel Moustache
« Afric Optic », Face siège des Sapeurs-pompiers,
« Top Vision » Face Pharmacie Soni, 2ème Arrondissement communal,
« Caritas Optic », S/C ONG Caritas, Arrondissement communal II, derrière le Grand marché,
« Confor Optic »,  Arrondissement communal II, Rue Balafon, étage Chatou Maouri
« Hôpital Ophtalmologique Makka » Rond-point Wadata

4 – Région de Maradi

« Cabinet de soins privé Sallama », « Cabinet de soins Dadin Kowa », « Cabinet médical  Kaoura Hassaou »,
« Cabinet médical Mourna » et la « Salle de soins le Gobir ».

En ce qui concerne les établissements à fermer immédiatement, nous avons :

A Diffa
– le cabinet médical Bornou

A Niamey
– la lunetterie « Ader Optic » sis au marché As Salam et la lunetterie « Optic Arewa », rue du commissariat central, quartier maison économique

A Maradi
– la salle  de soins de la médecine chinoise et de la pharmacopée chinoise dans la commune urbaine de Maradi
– Le cabinet Saraounia Mangou dans la commune urbaine de Maradi

A Zinder

– La salle de soins de la médecine chinoise traditionnelle
– Le cabinet de soins Mani
– La polyclinique Dan Kanta
– La clinique Hamdallah
– Le cabinet médical Anour
– Le cabinet médical Awarké
– Le cabinet médical Gaskia
– La salle d’accouchement du Kawar
– Le cabinet médical Zangui

Conformément à sa mission, et pour rassurer la population et l’ensemble des acteurs, le Ministère de la Santé Publique attache du prix à l’amélioration continue de la qualité des prestations des soins et services offerts aux populations et a  instruit ses services techniques  compétents  de procéder à un contrôle de cette qualité.

Tous les intéressés sont invités à régulariser leurs situations administratives dans un délai de six (6) mois ou de trois (3) mois à compter du 31 Mai 2018.

Pour plus d’informations contacter : Dr Maï Moctar Hassane,
Inspecteur Général de services, au Ministère de la Santé Publique.
Tel : + 227 96987563

1 Commentaire le Santé : 14 centres de soins fermés au Niger pour manquements.

  1. importance du football au Niger? en detaille les réponses données.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-98924462-1