Flash News

Ouverture à Niamey au Niger de la 2ème édition du Forum International sur la Sécurité et la Santé au Travail (FISST)

Le Premier Ministre Brigi Rafini a parrainé ce mardi 17 septembre 2019 à Niamey, la 2ème Edition du Forum International sur la Sécurité et la Santé au Travail (FISST) sous le thème : ‘’Prévention, productivité et développement durable’’.

C’était au Palais des Congrès de Niamey en présence du Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Protection Sociale M. Mohamed Ben Omar et de plusieurs invités venus pour la circonstance.
Organisé par Afrik PrEvent, le Centre de médecine du Travail du Niger (CMT-Niger) et l’association de la Société Nigérienne de Médecine du Travail (SONIMET), ce forum a pour entre autres objectifs, d’offrir une plate-forme d’échanges sur la question de la sécurité et de la santé au travail ; rassembler des acteurs économiques souhaitant s’engager dans une démarche visant à promouvoir la maîtrise des risques en milieu professionnel ; favoriser les échanges d’expérience entre les acteurs économiques ; s’inscrire dans une démarche d’amélioration continue et s’inspirer des standards internationaux de performance.

Dans son discours d’ouverture, le Premier Ministre Brigi Rafini a au nom du Président de la République remercié les organisateurs et les partenaires de ce forum et les a félicité pour le choix du thème qu’il a jugé judicieux. il s’est dit convaincu que par rapport à la prévention cela permettra d’éviter les accidents de travail et mieux y faire face car a-t-il indiqué, les études ont prouvé qu’il est plus économique de prévenir que de guérir.

Le Premier Ministre a formulé le vœu que cette rencontre soit une occasion pour proposer un système pour renforcer la qualité de la sécurité dans le travail, de proposer des outils et des solutions de prévention des risques professionnels, d’identifier les éventuels difficultés et obstacles à la promotion de renforcer nos valeurs morales et le respect de l’éthique.
‘’Cette thématique est capitale pour le gouvernement ‘’ a rassuré le M. Brigi Rafini.
Brigi Raffini a par ailleurs rappelé que le Niger a ratifié les trois conventions de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) en matière de santé et de sécurité au travail notamment celle 155 sur la sécurité et la santé des travailleurs, la convention 161 sur le service de santé au travail et la convention 187 sur le cadre promotionnel pour la sécurité et la santé au travail.
‘’Tous les Ministères partenaires attendent beaucoup de vos travaux, ce qui me permettra de mieux penser aux politiques de prévention, de mieux dialoguer avec les différents partenaires sociaux et veiller à l’application des règles de profession et de sécurité …’’ a déclaré M. Brigi Rafini. Le Premier Ministre les a enfin invités à adopter une démarche inclusive.

Le Directeur général de Afrik PrEvent M. Sidi Faskoye et le Commissaire FISST Niger 2019/Directeur général Centre de médecine du Travail du Niger (CMT-Niger) Dr. Barazé Assane ont tour à tour pris la parole pour remercier le Premier Ministre pour sa présence à ce forum et les participants également.
Un panel sur le thème du forum a été animé par le Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Protection Sociale M. Mohamed Ben Omar.
Les travaux de ce forum prendront fin mercredi 18 septembre.
Avec ANP 


DISCOURS DU PREMIER MINISTRE A L’OUVERTURE DU FORUM 

«Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement,
Monsieur le directeur général d’AFRIK PREVENT
Monsieur le commissaire du FISST, directeur général du Centre de médecine du travail du Niger
Monsieur le président de l’IAPRP,
Monsieur le secrétaire exécutif de la CIPRES,
Éminents experts du Niger, d’Afrique et du reste du monde,

Chers invités,
Mesdames et messieurs,

Je voudrais tout d’abord, au nom du Président de la République SE ISSOUFOU MAHAMADOU, remercier les organisateurs de ce forum à savoir AFRIK PREVENT, le Centre de médecine du travail du Niger (CMT)et la Société nigérienne de médecine du travail (SONIMET). Je salue également la présence des partenaires tels que la Conférence interafricaine de la prévoyance sociale (CIPRES) et l’Interafricaine de la prévention des risques professionnels (IAPRP) qui sont les organismes de référence en termes de santé et de sécurité au travail.

Mesdames, Messieurs,

Il est en effet indéniable que c’est seulement en se donnant la main et en réfléchissant ensemble que nous pourrons relever les défis liés à la sécurité, la santé et le bien-être au travail.

Monsieur le commissaire,

Vous avez choisi le thème :« Prévention, Productivité et Développement durable »,je vous félicite pour ce choix judicieux car, seule la prévention permettra de réduire les accidents du travail et de mieux y faire face. Les études ont d’ailleurs prouvé qu’il est plus économique de prévenir que de guérir. Soigner engendre des coûts tels que les frais liés à l’hospitalisation, les médicaments et les indemnités. La présente rencontre doit être, je le souhaite vivement l’occasion pour :

– Proposer un système devant permettre de renforcer la qualité de la sécurité et de la santé au travail ;

– Proposer des outils et des solutions de prévention des risques professionnels ;

– Identifier les difficultés et obstacles à la promotion d’une culture de prévention;

– Renforcer nos valeurs morales et le respect de l’éthique en vue de sauver des vies humaines et éviter des accidents sur les lieux de travail ;

Pour y parvenir, il faudrait d’abord, relever d’énormes défis dont :

– Le nombre élevé des accidents mortels au travail

-La multiplication des types de maladies liées à la sécurité et la santé au travail

-Le déficit en médecins spécialistes du travail

D’ores et déjà, soyez rassurés que cette thématique est capitale pour moi et pour l’ensemble de mon gouvernement. D’ailleurs, il y a quelques mois nous lancions la vision zéro accident de travail et zéro maladie professionnelle sur toute l’étendue du territoire grâce à l’appui combien important de la CNSS.

Lors de ces assises régionales, il a été fortement question de la méthode WISE qui est une démarche simple, scientifique et surtout préventive de tout risque ou accident de travail. C’est pourquoi, notre pays a légitimement ratifié les trois principales conventions de l’OIT en matière de santé et sécurité au travail notamment la convention 155 sur la sécurité et la santé des travailleurs, la convention 161 sur le service de santé au travail et la convention 187 sur le cadre promotionnel de la sécurité et de la santé au travail.

Les ministères partenaires attendent beaucoup de vos travaux qui nous permettront de mieux penser les politiques de prévention, de mieux dialoguer avec les différents partenaires sociaux, et de veiller à l’application des règles de protection et de sécurité des salariés.

J’insisterai particulièrement sur l’avènement d’un droit social plus harmonisé avec des acquis sociaux indéniables pour une politique sociale digne de ce nom.

Quant à nos entreprises, il est crucial qu’elles aient une politique basée sur trois piliers qui sont : la personne humaine (le respect de la personne), la transparence et le dialogue social. Nous les exhortons à intégrer la prévention dans toute la chaîne : dès la conception des lieux, des équipements, des postes, etc.

Mesdames, Messieurs les participants

Vos réponses nous permettront de mieux définir les rôles et missions des différents partenaires institutionnels et sociaux pour le développement de la culture de la prévention.

Je suis certain que les panels, les témoignages et le partage d’informations apporteront des réponses concrètes et aideront à promouvoir une culture de sécurité et de santé au travail. Tout au long de vos réflexions, je vous invite à adopter une démarche inclusive et globale.

Mesdames et messieurs les membres du Gouvernement, éminents experts, chers invités, je déclare donc ouverte la 2ème édition du Forum international sur la sécurité et la santé au travail(FISST)».

Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




UA-98924462-1