Flash News

Niger : plus de 650 milliards de FCFA enregistrés comme recettes depuis l’exploitation du pétrole.

Le Niger a tiré des recettes fiscales de plus de 600 milliards de FCFA depuis 2011 de l’industrie pétrolière qui a permis la création de 7000 emplois et la formation de 200 cadres, annonce l’ambassade du Niger en Chine dans un magazine consacré à la coopération entre les deux pays.

La valeur de la production moyenne annuelle de la production pétrolière représente le Dixième du produit intérieur brut , précise la source notant que
‘’La China National Petrolum Corporotion (CNPC) et ses sous traitants ont crée directement plus de 7000 emplois et envoyé plus de 200 fonctionnaires du ministère nigérien du pétrole en chine et dans d’autres pays pour des formations professionnelles.
L’industrie pétrolière a en plus construit des classes dans la zone opérationnelle des champs pétrolier tout au long du pipeline, octroyé de fournitures scolaires pour soutenir les efforts des populations locales et réalisé des forages d’eau pour l’approvisionnement des communautés ainsi que des centres de santé avec des kit médicaments, souligne révèle la revue.

La réhabilitation de certains tronçons de la route de l’unité et la réalisation du pavillon du pétrole au musée national Boubou Hama et du troisième pont Seyni kountché contribuent à la visibilité de cette filière, note le document
La société chinoise a construit une base pour l’exploration et la production du pétrole brut d’une capacité annuelle d’un million de tonnes et réalisé un pipeline de 462 kms avant de construire la raffinerie de Zinder .
L’accord de partage de production était signé entre les deux partenaires en 2008.
Aujourd’hui avec l’entrée en vigueur formelle de l’Autorisation Exclusive d’Exploitation pour la deuxième phase d’Agadem 2 le 11 juillet dernier , l’industrie pétrolière au niveau entame une autre phase de son développement avec 4,5 millions de tonnes annuelles qui boostera l’économie nationale, estime selon le document.

La CNPC était présente au Niger depuis 2003 avec la signature d’un accord avec l’état du Niger sur le bloc Ténéré et Bilma ainsi dans le désert du Sahara.
Depuis 2011, le Niger était devenu un petit producteur de pétrole avec 10.000 barils /jour, cette production quintuplerait d’ici 2021.
La chine, présente dans divers secteurs au Niger est le premier investisseur du pays.
Avec ANP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-98924462-1