C'est dans IciNiger

Niger : le Parlement approuve la deuxième rectification à la loi des finances 2017


L’Assemblée Nationale, en session budgétaire, a examiné et adopté, le lundi 20 novembre, à la majorité des députés présents (ceux de l’Opposition ayant voté contre) le projet de loi portant deuxième rectification de la loi des finances 2017, soumis par le Gouvernement pour prendre en compte des ressources additionnelles attendues au cours de cette année.

Cette rectification, note-t-on, intervient après celle opérée pour prendre en compte certaines mesures fiscales et des nouveaux appuis des partenaires au développement.
Le budget général de l’Etat au titre de l’année 2017, rappelle-t-on, a été arrêté initialement en recettes et en dépenses à un montant de 1.809,49 milliards FCFA. Il a ensuite été revu et porté à 1.855,36 milliards FCFA, soit une hausse de 2,43%. La raison avancée à l’époque était la prise en compte de certaines mesures fiscales pour améliorer la mobilisation des ressources internes, alléger la fiscalité du secteur des télécommunications, mais aussi pour prendre en compte de nouveaux appuis des partenaires au développement et ajuster les dépenses au niveau des ressources prévisibles.

Pour cette deuxième rectification, le Gouvernement met en avant l’obtention d’importantes ressources, sous forme d’appuis budgétaires provenant des partenaires techniques et financiers, en plus du rehaussement du niveau de transfert des ressources attendues de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et de la Poste(ARTP) vers le budget général, pour un montant de 54,75 milliards FCFA.

Aussi, en matière de dépenses, cette deuxième rectification vise à mettre en conformité certaines dépenses avec les objectifs du Programme Economique et Financier à travers notamment l’inscription de crédits additionnels pour résorber les arriérés de paiement intérieurs et à procéder à des réajustements des prévisions des recettes et des dépenses.
Avec tous ces réaménagements, le budget général de l’Etat pour l’année 2017 passe à un montant de 1.910,11 milliards FCFA contre 1.855,36 milliards FCFA, soit une augmentation de 54,75 milliards, correspondant à 2,95% en valeur relative.
IciNiger avec ANP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-98924462-1