Flash News

Niger : démantelement d’un important réseau des trafiquants de drogue à Niamey d’une valeur de plus de 3 milliards de francs.

Le vendredi 15 juin 2018 s’est tenue, dans le quartier Niamey 2000 dans une habitation bien clôturée présumée comme garage, à la présentation d’une importante saisie de drogue.

Cette présentation s’est tenue en présence de Monsieur Bazoum Mohamed, Ministre d’État, Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et religieuses qui, dans un premier temps, a tenu à rappeler les mauvaises conséquences du trafic international de drogue au sahel avant de féliciter vivement la Police Nationale et de rendre un grand hommage à l’endroit de l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS).

En effet, le 13 Avril 2018, l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants (OCRTIS) recevait d’une source digne de foi des informations faisant état de la présence à Niamey d’un vaste réseau de trafic international de drogue à haut risque ( Résine de Cannabis). Ce réseau opère dans plusieurs pays de la sous-région avec comme pays de transit le Niger en direction du Maghreb et de l’Europe.
De ces informations, plusieurs sites à Niamey ont été identifiés et mis sous surveillance par l’OCRTIS.

Le 16 Avril 2018, quatre (4 ) personnes en provenance d’un pays étranger ont été interpellées par la Cellule Aéroportuaire anti trafics (CAAT) à l’Aéroport International Diori Hamani de Niamey.
Plusieurs autres interpellations dans la ville de Niamey ont été opérées, portant à 12 le nombre total des personnes interpellées. Certaines sont de nationalité nigérienne et d’autres de nationalité étrangère. Plusieurs autres complices à l’interne et à l’extérieur sont en train d’être dénichés.

Quant aux sites mis sous surveillance, un site de plus de 3000 m2, situé dans un quartier périphérique de Niamey servant de garage, a particulièrement attiré l’attention de l’OCRTIS compte tenu de certaines activités suspectes constatées.

Après plus de huit (8) semaines de surveillance, dans la nuit du mardi 13 au mercredi 14 juin 2018, des narcotrafiquants ont attaqué les agents de l’ORCTIS sur le site surveillé. Il s’en est suivie une réplique des agents de l’OCRTIS appuyés par les éléments du Groupe d’Intervention de la Police Nationale. Certains des assaillants ont pris la fuite et deux (2) mis aux arrêts.
La perquisition du prétendu garage fait révéler la présence des milliers de casiers des fruits importés de l’extérieur, plusieurs fosses servant d’entrepôt, du matériel de reconditionnement et des camions pour le transport de la résine de cannabis. Une palette d’un casier cassée a révélé la présence de trois (3) plaquettes de résine de cannabis. Une opération d’envergure de trois (3) jours a permis aux agents de l’OCRTIS de casser 1355 casiers dans lesquels 12.180 plaquettes de resine , soit deux (2) tonnes et demi saisies de résine de cannabis.
La valeur marchande de la drogue saisie est estimée à plus de 3 milliards de franc CFA, soit un peu plus de 4.750.000 Euros.

Police Nationale du Niger

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-98924462-1