Flash News

Niger : la campagne agricole 2017 dégage un excédent de 474.607 tonnes pour les céréales sèches

Les résultats provisoires de la campagne agro-sylvo-pastorale 2017 font ressortir une production brute de 5854623 tonnes, toutes céréales confondues, pour un disponible net de 4.956.117 tonnes.

Ces chiffres ont été communiqués au Gouvernement par le Ministre d’Etat en Charge de l’Agriculture et de l’Elevage, Albadé Abouba, en marge du Conseil des Ministres réuni vendredi, 19 janvier sous la présidence de SE Issoufou Mahamadou, Président de la République, Chef de l’Etat.
Aussi, par rapport aux besoins qui sont de 4.927.437 tonnes, a indiqué Abouba, il se dégage un excédent de 28.680 tonnes à terme, alors qu’il est de 474.607 tonnes pour les céréales sèches, c’est-àdire, le mil, le sorgho, le mais et le fonio.
Cet excédent, selon le Ministre, sera renforcé avec le calcul du bilan alimentaire qui prendra en compte la production des cultures pluviales comme irriguées qui est estimée à 67.840 tonnes équivalent céréalier rien que pour l’opération ‘’bouture de manioc ‘’et une prévision de 700.081 tonnes équivalent céréalier pour les cultures irriguées.
‘’ Malgré cet excédent céréalier, les opérations traditionnelles d’appui aux populations vulnérables seront poursuivies dans les zones déficitaires’’ rassure Albadé Abouba.
Selon des statistiques officielles, sur les 12.384 villages agricoles, 3.867 sont déclarés déficitaires à plus de 50 pour cent pour une population de 4.600.914 habitants. Cette situation est semblable à celle de 2016.
Les causes des déficits enregistrés sont entre autres, l’arrêt des pluies dans plusieurs localités alors que les cultures sont au stade de floraison, les attaques parasitaires et les dégâts causés par les oiseaux granivores, les inondations, la baisse de la fertilité des sols.
ANP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-98924462-1