Flash News

Niamey : l’oppositon nigérienne a organisé une marche et meeting le dimanche 31 décembre 2017

Le dimanche 31 décembre 2017, des milliers de personnes ont répondu à l’appel des partis membres de l’opposition nigérienne réunis autour du Front pour la Restauration de la Démocratie et la Défense de la République (FRDDR) et le Front des Partis Non Affiliés pour l’Alternance Démocratique (FPNAD), pour une marche suivie de meeting dans les artères de Niamey. L’opposition reproche au régime du président Mahamadou Issoufou, entre autres, “les innombrables violations de la Constitution, la corruption, l’impunité, le pillage des ressources du pays, l’abandon des secteurs sociaux notamment sanitaires et éducatifs”.

Les manifestants ont défilé avant de tenir un meeting devant le siège du Parlement, en scandant “A bas la loi des finances”, “A bas le gouvernement” et “Tous égaux devant la loi”.

“Nous sommes sortis marquer notre ras-le-bol” et “dénoncer la loi de finances 2018 porteuse de graves difficultés supplémentaires pour les Nigériens”, a déclaré Soumama Sanda, un des responsables du FRDDR.

Il a également dénoncé “le parapluie de l’impunité” dont jouissent “des proches du régime”. “Pour peu que vous soyez proches du régime, c’est l’impunité totale. Par contre quand vous êtes de l’opposition, c’est la prison, c’est la bastonnade”, s’est insurgé M. Sanda.
“Si cette loi est adoptée, tous les prix vont s’envoler et nos foyers en souffriront”, crie une manifestante.
La manifestation s’est dispersée en fin de matinée sans incident.

IciNiger avec L’Orient, le Jour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-98924462-1