Flash News

L’Union des Scolaires Nigériens (USN) et le Gouvernement du Niger signent enfin un accord

Le ministre de l'enseignement supérieur Yahouza Sadissou (boubou) et le SG de l'USN Soumana Housseini Sambo


Suite à la rencontre entre la partie gouvernementale dirigée par SEM Brigi Rafini, premier ministre, chef du Gouvernement en présence du SEM ministre de l’Intérieur, président du Comité Interministériel de Dialogue avec les partenaires sociaux, des ministres de l’Enseignement Supérieur, celui du Secondaire, le représentant du ministre de des Enseignements Professionnels et Techniques et la partie de l’USN composée de l’UENUN, UENUW, UENUM, UNENUTI, UENUIS, UENUD, UEIEPTN et de la Section Lycée et Collège de Niamey, un accord a été signé entre l’USN et le Ministère de l’Enseignement Supérieur.

Cette rencontre qui a duré des heures et des heures durant entre les deux parties a été caractérisées par des échanges et des discussions sans tabous qui ont touché tous les points de revendication sans exception aucune.

En ce qui concerne le seul point de préalable en souffrance sur les 4 préalables exigés par les scolaires nigériens, il est relatif à la mise en place d’une Commission d’Enquête Indépendante. Sur ce point, il a été décidé de la mise en place de ladite Commission qui fera la lumière sur les évènements du 10 avril 2017.

Ainsi, la Commission sera composée de 13 membres dont 5 membres de l’USN, 5 de la partie gouvernementale, 2 membres de la CNDH et 1 de la CNDS.  Les membres de la Commission prêteront serment sur le Livre Saint de leur Confession dès la semaine prochaine avant de se mettre au travail.

Aussi, en ce qui concerne la prise en charge des camarades blessés et autres victimes des évènements du 10 avril, l’USN fera la situation globale et le gouvernement s’est engagé de prendre en charge les soins médicaux des concernés. 

Quant aux frais de formation des étudiants boursiers inscrits dans les écoles et instituts de l’intérieur tout comme de l’extérieur, il sera fait la situation de la question entre les différents ministères. En ce qui concerne l’aide sociale, le gouvernement décide de surseoir aux réformes. Cette question sera étudiée plus profondément et sereinement y compris sur la possibilité d’octroi de l’aide sociale aux étudiants non boursiers des écoles et instituts.

Le gouvernement s’engage à payer les arriérés des bourses et des allocations à partir de samedi 22 avril 2017. Le gouvernement s’engage à procéder à la mise à disposition des différentes régions des autorisations des dépenses pour accélérer le paiement des allocations. De même, le DG de l’ANAB est instruit de réhabiliter à titre exceptionnel la bourse de Master II à tous les étudiants bénéficiaires ainsi que la bourse de la soutenance.

En ce qui concerne les bus et les infrastructures, le gouvernement s’engage à la reprise des tous les chantiers en arrêt. Le site de l’Université de Tillabéry sera connu dans un bref délai et la dotation en bus de toutes les universités publiques et interétatiques du Niger. 

Au vu de tout cela, l’USN décide de lever son mot d’ordre de suspension des activités académiques à partir du mardi 25 avril 2017 en prenant en témoin l’opinion nationale et internationale sur le respect des points d’accords par les deux parties.

Après la signature d’accord entre les deux parties, l’USN était reçue par SEM Issoufou Mahamadou, président de la République, chef de l’Etat qui a clairement affiché cette fois-ci son engagement à veiller personnellement à la mise en œuvre concrète de tous les engagements pris par le gouvernement.

© Soumana Housseini Sambo.
SG CD USN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-98924462-1