Flash News

Le NDI organise à Niamey au Niger la conférence internationale sur le constitutionnalisme pour la consolidation de la démocratie en Afrique.

Niamey, abrite du 2 au 4 octobre 2019, une conférence internationale sur le constitutionnalisme pour la consolidation de la démocratie en Afrique. Organisée par le National Democratic Institute (NDI) en partenariat avec Open Society Initiative for  West Africa (OSIWA), Africa Forum et la Fondation Koffi Annan.

Cette conférence a été ouverte sous le haut patronnage du Président de la République du Niger SEM Mahamadou Issoufou. Dans son discours d’ouverture le Président Issoufou disait ceci : Je crois à la nécessité de l’alternance démocratique, qui permet la respiration démocratique. La respiration démocratique favorise la stabilité des institutions. Passer le pouvoir en 2021 à un successeur démocratiquement élu sera ma plus belle réalisation”

La pertinence d’une telle rencontre n’est plus à démontrer, quant on sait que la stabilité des pays est intimement liée au respect des dispositions constitutionnelles. Très souvent, l’interprétation de la constitution et la volonté de certains dirigeants ou de certains régimes à ‘’triturer’’ les constitutions ont précipité certains des pays dans des situations peu souhaitables.

Plusieurs anciens Chefs d’Etats ainsi de que de hautes personnalités issues des organisations régionales et continentales comme la Cedeao et l’Union Africaine  sont présents. Il s’agit entre autres des Présidents Goodluck Jonathan du Nigéria, , Nicéphore Soglo du Benin, Amos Sawyer du Liberia, Mahamane Ousmane du Niger, Catherine Samba-Panza de la Centrafrique et par vidéoconférence Ellen Johnson Sirleaf du Libéria.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




UA-98924462-1