Flash News

Le Gouvernement du Niger entend reconstituer pour 100 000 tonnes de céréales les stocks de sécurité alimentaire

Niamey, Niger- Bags of rice wait to be distributed as emergency stock in the OPVN, Office des Produits Vivriers du Niger, food storage warehouse in Niamey, Niger on Monday, April 26, 2010. Niger is facing a major food crisis after erratic rainfall caused crops to fail last year. (Jane Hahn for the New York Times)

Décision d’amener la réserve alimentaire stratégique à hauteur de cent mille (100 000) tonnes de céréales

Le Gouvernement du Niger, réuni lundi en Conseil des Ministres, a décidé, à la suite d’une communication du Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, de reconstituer les Stocks de la Réserve Alimentaire Stratégique à hauteur de cent mille (100 000) tonnes de céréales, contre soixante-quinze mille (75 000) tonnes en 2017.
Ces stocks, composés de 50 000 tonnes de mil, 25 000 tonnes de sorgho, 15 000 tonnes de maïs et 10 000 tonnes de riz paddy, seront directement achetés, à hauteur de soixante mille (60 000) tonnes, auprès des producteurs ruraux, précise le communiqué du gouvernement.

L’objectif visé, selon toujours le communiqué, est, d’une part, de sécuriser les producteurs en leur garantissant un marché et, d’autre part, de leur assurer un prix rémunérateur.
Les achats directs vont démarrer à partir du 1er octobre 2017 dans toutes les régions du Niger, et particulièrement dans les marchés réputés de « collecte » de céréales. La campagne de commercialisation s’étendra sur une durée de trois (03) mois (d’octobre à décembre 2017), précise le communiqué.

IciNiger avec ANP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




UA-98924462-1