C'est dans IciNiger

Experts maliens et nigériens sur des questions de ‘’criminalités transfrontalières’’ en conclave à Niamey

Experts maliens et nigériens sur des questions de criminalité

Un séminaire sur la gestion de la’’ criminalité transfrontalière entre le Niger et le mali : groupes terroristes armés-criminalité organisée –migration irrégulière » s’est ouvert ce lundi à Niamey. Il est organisé en collaboration avec la Mission EUCAP-Sahel Niger.

Le Chef de la Délégation de l’Union Européenne au Niger, M Raul Mateus, a réaffirmé, à cette occasion, l’engagement de son Institution de se tenir aux côtés des Forces de défense et de Sécurité du Niger et du Mali, dans un esprit de solidarité de partenariat et de responsabilité partagée.
Pour lui, cet ‘’engagement se décline déjà sur le plan opérationnel à travers un dispositif de coopération de l’UE et ses financements notamment dans les domaines de la sécurité et de la justice. Son appui à l’opérationnalisation de la Force Conjointe du G5 Sahel, est fondamentale et au travers du soutien constant de Eucap Sahel aux Forces de Sécurité du Niger et du Mali’’.
‘’C’est dans ce cadre que l’Union Européenne a donc souhaité favoriser à un niveau technique l’émergence d’une réponse concrète aux défis sécuritaires qui se posent chaque jour aux frontières du Niger et du Mali ‘’ a ajouté M Raul.

Ce dernier dira que l’initiative de ce séminaire représente un signal additionnel de l’EU et de ses Etats membres d’accompagner le G5 Sahel dans la lutte contre l’insécurité et la criminalité transfrontalière.
‘’Sa vocation, a affirmé le Chef de la Délégation de l’UE au Niger, est donc stratégique mais son contenu se devra d’être opérationnel et technique, son objectif est en effet avant tout de créer des conditions des futures actions concrètes à caractères opérationnel et technique en favorisant une meilleure mise en œuvre des dispositifs de coopération existants, voire l’émergence de nouveau cadre intentionnel de coopération’’.
Ouvrant les travaux, le Secrétaire Général du Ministère en charge l’Intérieur, M Ider Adamou a demandé à l’assistance d’observer ‘’une minute de silence’’ à la mémoire des soldats nigériens et maliens morts dans le cadre de la MINUSMA.

‘’Cette rencontre, a -t-il fait observer, se déroule en un moment où on enregistre une recrudescence d’attaques terroristes notamment le long de nos frontières communes, cette situation nous oblige de facto à renforcer notre coopération en matière de sécurité et à activer tous les mécanismes juridiques qui existent entre nos deux pays, afin de mieux combattre ce fléau’’.
M Ider s’est enfin félicité de l’initiative prise par Eucap Sahel Niger d’organiser le présent atelier qui constitue , à ses yeux, une opportunité pour les responsables en charge de la sécurité de nos deux pays, de faire un état de lieux de la situation sécuritaire le long de nos frontières commune, afin d’identifier les mesures à prendre pour combattre ce fléau qui menace la paix et la stabilité de notre sous-région .

Peu avant, le Chef du Département’’ défense et sécurité’’ au Cabinet du Premier ministre, le Colonel-Major Moustapha Ledru, et la Chef de la Mission Eucap Sahel au Niger, Mme Kirsi Henriksson, ont successivement pris la parole pour souhaiter la bienvenue aux participants à qui ils ont demandé, au sortir de cette rencontre, de proposer des recommandations pertinentes en vue de renforcer des actions communes sur le terrain.
Les travaux du séminaire sont prévus pour s’achever demain mardi, 5 décembre.
IciNiger avec ANP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-98924462-1