Flash News

12 millions de dollars recherchés pour la lutte contre la méningite au Niger

Le bulletin de Janvier-Février 2017, du Bureau de la coordination des affaires humanitaires du Système des Nations Unies (OCHA-Niger), a décrit la situation de la méningite au Niger et les besoins en 2017. Aucun district n’est au seuil épidémique, et l’Etat avec l’aide des partenaires techniques et financiers a déjà élaboré un Plan national de réponse aux épidémies de méningite. La quintessence du billet de OCHA-Niger ci-dessous.

Situé dans la « ceinture de la méningite » qui s’étend du Sénégal à l’Ethiopie, le Niger enregistre presque chaque année des foyers épidémiques localisés dans certains districts sanitaires. Cette année, les autorités sanitaires estiment que la méningite pourrait affecter 2 540 personnes.

Le Gouvernement a élaboré et diffusé un plan national de préparation et de réponse aux épidémies de méningite 2016-2017 d’un montant de 14,4 millions de dollars afin de renforcer les activités de surveillance, d’augmenter les capacités du laboratoire chargé de la confirmation des cas, d’assurer la prise en charge des malades, de diffuser des messages de prévention de masse et d’effectuer des investigations des foyers ainsi que la supervision des agents et le monitorage des activités. Au total, 12 millions de dollars restent à mobiliser sur le budget total requis.

 Cas de méningite enregistrés depuis le début de l’année
Au 28 février, un cumul de 212 cas suspects dont 17 décès, soit un taux de létalité de 8 pour cent, a été notifié dans le pays. Le laboratoire a confirmé 115 cas. Le nombre de cas enregistrés est inférieur à la situation qui prévalait l’année dernière à la même période avec 609 cas dont 44 décès, soit un taux de létalité de 7,2 pour cent. Au 28 février, aucun district sanitaire n’avait franchi le seuil d’alerte ou le seuil épidémique.

Sur un besoin de 2 600 548 doses de vaccin, un stock de 55 960 doses, reliquat de la saison dernière, est disponible pour démarrer la riposte vaccinale dès que le seuil épidémique est franchi.  En 2017, plus de 1,7 million de personnes âgées de 2 à 29 ans sont ciblées par la campagne de vaccination contre la méningite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.




UA-98924462-1